pister


pister

pister [ piste ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1859; de piste
Suivre la piste de. Pister un animal. Attention, on nous piste ! filer, suivre.

pister verbe transitif (de piste) Familier. Guetter quelqu'un et le suivre sans se faire voir : Policier qui piste un truand. Suivre un gibier à la piste. Déposer sur un film les pistes magnétiques sur lesquelles seront ensuite enregistrés les sons. ● pister (homonymes) verbe transitif (de piste)pister (synonymes) verbe transitif (de piste) Familier. Guetter quelqu'un et le suivre sans se faire voir
Synonymes :
pister verbe transitif (bas latin pistare, broyer) Écraser, puis mélanger dans un mortier des substances pharmaceutiques de consistances différentes (préparation des pilules et de certaines pommades). ● pister (homonymes) verbe transitif (bas latin pistare, broyer)

pister
v. tr. Suivre la piste de; suivre, filer.

I.
⇒PISTER1, verbe trans.
PHARMACOL. Broyer dans un mortier des substances de consistance différente pour en faire une pâte, au moyen d'un pilon que l'on fait glisser contre la paroi du récipient. (Dict. XIXe et XXes.).
Part. passé en empl. adj., p.anal., ART CULIN. Et son exaltation [de l'ail] en est l'aïoli (ail pisté et huile d'olive —de première pression à froid bien entendu!), l'aïoli, cette crème d'or, cette crème d'oc! (Le Monde loisirs, 28 juill. 1984, p.XI).
Prononc.:[piste], (il) piste [pist]. Étymol. et Hist. XIVes. «broyer» (Fragment d'un livre de médecine, ms. Berne A 95, f° 4 v° ds GDF.), rare apr. 1611 (COTGR.); cf. Trév. 1743-1771: ,,Pister, se dit en Pharmacie de plusieurs drogues que l'on bat dans le mortier. Dict. des Arts 1731. On trouve ce mot dans Cotgrave``; cf. aussi épister «id.», att. dep. 1762 d'apr. FEW t.8, p.599b jusqu'à Lar. 20e:pister, donné comme synon. de épister avec renvoi à ce dernier ds Lar. 19e-20e, est à nouv. défini ds Lar. Lang. fr. et Lar. encyclop. Mot surtout prov. (cf. a. prov. pistar, a. auv. pestar), fr.-prov. et bourg. (FEW t.8, p.598) issu du lat. tardif «piler», dér. de pinsere «battre; piler, broyer», le -i- étant prob. dû à l'infl. de piler ou des représentants du lat. pinsiare (v. pisé). V. FEW t.8, pp.598-599.
II.
⇒PISTER2, verbe trans.
A.Empl. trans.
1. CHASSE. Relever les traces d'un animal, suivre la piste d'un gibier. Chasseur qui piste un lièvre. On ne les voit pas [les éléphants dans les herbes]. Mais on entend très bien leur digestion, les borborygmes du ventre. Ce sont les vieux solitaires que l'on piste et que l'on traque qui sont le plus dangereux (CENDRARS, Homme foudr., 1945, p.64). Langlois pista tout seul [un loup] pendant trois jours (GIONO, Roi sans divertiss., 1947, p.109).
2. P. anal. Suivre quelqu'un en le surveillant discrètement. Synon. filer. «Et si on restait à Marseille, bien cachés?» proposa-t-il. —«On serait pistés avant deux jours», riposta Jacques en haussant les épaules (MARTIN DU G., Thib., Cah. gr., 1922, p.633). Tu croyais avoir la paix. Qui diable penserait à venir te chercher à Walcheren? Pauvre agneau, si tu savais comme ç'a été facile! J'ai eu qu'à le pister, ton protecteur, il m'a montré la route (VAN DER MEERSCH, Empreinte dieu, 1936, p.188). J'ai fini par vous retrouver. Pas sans mal. Vingt minutes que je vous piste (ARNOUX, Paris, 1939, p.180).
P. ext. Suivre à la trace quelqu'un, épier ses moindres faits et gestes. Il vous pistait toute la journée, toujours en traître et dès le premier instant... il vous quittait plus, à la trace, feutré, à la semelle... sinueux, derrière vous (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p.162).
3. En partic., vieilli, pop. Racoler des clients pour un hôtel, une boîte de nuit. (Ds ROB. 1985).
4. Au fig. Rechercher (une chose abstraite). Il laissait volontiers une formule en plan pour pister le bonheur (GIONO, Voy. Ital., 1953, p.259).
B.Empl. pronom., pop. S'enfuir. Le type s'est pisté; il avait l'air pas rassuré (BARBUSSE, Feu, 1916, p.61).
C.CIN. Déposer sur un film la ou les pistes magnétiques où seront enregistrés les sons (d'apr. GDEL).
Prononc.:[piste], (il) piste [pist]. Étymol. et Hist.1. 1859 «guetter quelqu'un et le suivre sans se faire voir» (MOZIN-PESCHIER Suppl. d'apr. FEW t.8, p.599a); 2. 1903 «suivre un gibier à la piste» (Nouv. Lar. ill.). Dér. de piste; dés. -er.
DÉR. Pistage, subst. masc. a) Chasse. Action de pister un gibier. Et, même en passant en revue nos chiens d'arrêt, nous trouvons le braque du Midi (...) manifester une grande aptitude pour le pistage, le griffon laineux également de même que l'épagneul de Pont-Audemer (Le Sport universel illustré, 8 déc. 1900, p.779b ds QUEM. DDL t.9). b) Action de rechercher une piste, des pistes. Au bout de six mois de reconnaissances et de pistages miraculeux dans tous les terrains variés, ils possédaient jusqu'à la fibre, l'orientation à l'estime, le dédale des plus fins détours, les secrets des moindres abris! la position de toutes les mottes!... Mieux que les lièvres du terroir! (CÉLINE, Mort à crédit, 1936 p.606). []. 1res attest. a) 1900 (Le Sport universel illustré, loc. cit.), b) 1907 «action de pister quelqu'un» (Nouv. Lar. ill. Suppl.); de pister2; suff. -age.
BBG. —CHAUTARD Vie étrange Argot 1931, p.662.

1. pister [piste] v. tr.
ÉTYM. 1859; de piste.
1 (Chasse). Suivre à la piste. || Chien qui piste un lièvre.
2 Fam. Suivre à la trace (qqn); filer. Épier. || Attention, on nous piste ! || La police le piste depuis plusieurs jours.
0 Et si on restait à Marseille, bien cachés ? proposa-t-il. — On serait pistés avant deux jours, riposta Jacques.
Martin du Gard, les Thibault, t. I, p. 115.
3 (1875). Argot. Vx. Racoler des clients (pour un hôtel, une maison de jeux, de tolérance).
DÉR. Pistage, pisteur.
HOM. 2. Pister.
————————
2. pister [piste] v. tr.
ÉTYM. XIIIe; lat. pistare « piler ».
Pharm. Écraser dans un mortier (des substances différentes) pour obtenir un mélange homogène. || Instrument pour pister. Piston.
DÉR. Pistation.
HOM. 1. Pister.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pister — *pister germ.?, Maskulinum: nhd. Bäcker; ne. baker; Rekontruktionsbasis: ahd.; Interferenz: Lehnwort lat. pīstor; Etymologie: s. lat. pīstor, Maskulinu …   Germanisches Wörterbuch

  • Pister — Hermann Pister im April 1947 Hermann Pister (* 21. Februar 1885 in Lübeck; † 28. September 1948 in Landsberg am Lech) war SS Oberführer und Lagerkommandant des KZ Buchenwald …   Deutsch Wikipedia

  • pister — vt. , suivre pister à la piste // à la trace ; courir après qq., courir après un animal (à la chasse) ; filer, prendre en filature, suivre en épiant, (qq.) : apyâ vt. (Albanais.001, Albertville), pistâ (001). E. : Enfuir (S ), Marcher …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • pister — (entrée créée par le supplément) (pi sté) v. a. En argot, suivre les voyageurs à la piste lors de leur arrivée dans une ville et leur offrir un hôtel qu on leur vante, le National, 25 août 1875, 3e page, 2e col …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Pister — vor allem im deutschen Westen und Südwesten verbreitete Form von Pfister. Im mittelalterlichen Köln waren die pistere Klosterbäcker, für die anderen galt die Bezeichnung beckere …   Wörterbuch der deutschen familiennamen

  • pister — v.t. Suivre ; filer quelqu un. / Rechercher des clients pour une boîte de nuit …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • PİSTER — f. Yatak, döşek …   Yeni Lügat Türkçe Sözlük

  • Hermann Pister — im April 1947 Hermann Pister (* 21. Februar 1885 in Lübeck; † 28. September 1948 in Landsberg am Lech) war ein deutscher SS Führer und Lagerkommandant des SS Sonderlagers Hinzert sowie des KZ Buchenwald …   Deutsch Wikipedia

  • Kristofer S. J. Pister — Kristofer Pister is a professor of Electrical Engineering and Computer Science. He is well known for his academic MEMS work on Smartdust and the SUGAR (MEMS Simulator), as well as his membership in the JASON Defense Advisory GroupHe also has a… …   Wikipedia

  • Bresler Pister yield criterion — The Bresler Pister yield criterion [Bresler, B. and Pister, K.S., (19858), Strength of concrete under combined stresses, ACI Journal, vol. 551, no. 9, pp. 321 345.] is a function that was originally devised to predict the strength of concrete… …   Wikipedia